dimanche 5 août 2012

Rebelle, panne d'histoire et punch visuel

lexpress.fr
Le dernier film de Pixar, à l'instar d'ailleurs du tout dernier film de Christopher Nolan, était aussi attendu avec circonspection depuis la présentation des trentes premières minutes au Festival d'Annecy il y a deux mois.
Pourtant, l'histoire de cette princesse ressemble à s'y méprendre à Raiponce (2010, Disney).
Visuellement pourtant le film tient le rang Pixar avec de majestueux mouvements de caméra, des effets lumineux magnifiques et des rendus de matières témoignant de nombreuses heures de calcul et de recherches. De son côté, le scénario joue sur les attentes et commence de manière très classique avant de se réveler très astucieux.
Rebelle est donc un bon film d'animation avec la patte du studio (exit les craintes de normalisations quant au reste de la production mainstream américaine). Il ne semble cependant pas inoubliable, comme la plupart de ses prédécesseurs et sonne un peu comme un passage à vide.

N.B. : Après avoir vu le film en 2D, comme il a été conçu, je serai curieux de le revoir en 3D. Mais l'ambiance crépusculaire de son image permet malheureusement d'émettre de sérieux doutes quand à la qualité de sa projection selon les salles.